| Accueil | L'ostie Veneneuse | Autres Editions |

 

 

 

L’Ostie Vénéneuse,
de J.L. Ricaud

 

 

Les 4 premiers exemplaires, avec coffrets sculptures uniques 150 €

 

Exemplaires sous coffrets 45 €

 

Exemplaires simples 17 €

 

L’EROMANNE

 

Les ors mâchés par la fièvre d’Eros
Je perles
Larmes dorées [s’incrustent]
Aux bijoux creux de tes seins plombs

 

Belle opiomane…
Tends / vers moi tes veines indigo
[Supplique]
Ouvres ton sang
[Ma seringue est de verre]

 

D’un orgasme in vitro
Je rejoins in vivo
Tes diamants pyramides
Tes clitoris d’argent
Tes fourrures soieries / draperies de tes peaux

 

Belle opiomane…
Alanguis tes rondeurs [alcôves impudiques]
Sur ton satin sofa
Laisses entrer le soldat /
[Sous le masque effrayant
d’un voyageur d’orient]
Je reviens d’une chasse
D’un périple impossible
Où le dragon triomphe

 

Belle opiomane…
Donnes moi de ton âme
La plus belle des armes
Enlaces ma raison
De tes bras corrompus
[Ma seringue est de verge]

 

J’inhale
Tes poisons / les odeurs sulfureuses
Les parfums interdits des territoires vierges
J’y pénètre
[Pourtant / dans le doute] haletant

 

Belle opiomane…
Ta sève noircie ruisselle le long de ma cuirasse
[Supplique]
Brilles dans mon ciel soir
Par tes senteurs fugaces
Salives ma douleur / courtes passions [volages]
Analgésique baume, en mes plaies, instillé
[Ma seringue est dévers]
Je bascule / convulse
Et l’envers me regarde
/ De miracles en mirages /
J’explose [de grâce hallucinée]
/ Vitrage de mes miroirs voyages /
J’explore [les limites aliénées]
De l’autre côté / versant troublant / dès lors
J’implore [jusqu’au parfait mensonge]
Belle opiomane…
Tes lunes devenues folles

 

Le reflux

 

Où je désespérais d’entrevoir/
Par la terre
Une première fois / le jour en des lumières /
Scintillantes parures
Avant je ne savais

 

Sutures en point de croix / mon ventre échevelé
[rédemption] une vie

 

Cynique et venimeuse infiltrée des nausées
Je vautrais la nuit de sordides remous
Gourmand les délices en d’obscènes postures
Poisseux dans la douceur de tièdes boues glaiseuses
J’insufflais nauséabonde
Senteur des drogues délétères
Perdition [revenu]
De lointaines frontières
Et des chagrins d’amour aux sexes écartelés

 

Je crus [s’il fallut] revenu
Foi de voix [lumineuses paroles]
Silence imprononçable

 

J’écoute et me raconte d’antiques croix chrétiennes
Des triangles dorés
Anges des sépultures aux ailes scarifiées
Me rappellent et me disent
Avant je ne savais

 

On entendait vomir des alcools affolés
Fumées d’eucalyptus entre savants rictus
Sombres enluminures discourant les sévisses
Avant je ne savais

 

De quel sentier / en moi me mènerait
Purgatoire éternel de siècles raccordés
Ma tête a déployé

 

J’ai vu
J’ai vu dans l’essence / de sagaies colorées /
Pointe vers moi bandé
Dard de sens
Transpercé [par le flanc] cœur entaillé
D’encens

 

Rouge les braises d’absolution
Expiation érotique / de nos vies avant su
Le rouge a l’infernal
Pique de ciel [tendu] dispense le tonnerre

Dans l’orage je vis

 

Mes péchés me protègent
Asile bouclier [par les cieux]
D’une aura silencieuse
D’or où je me repose
Maintenant est la vie
S’il en croit reviendra

 

Les amants

 

[Lui]
Je mangerai ma belle
Ta chair ensorcelée
De ses pulsions fidèles
A nos heures inavouées

 

[Elle]
Et de tes doigts voraces
Je ne peux m’échapper

 

Si fort qu’à nous frotter
Nos peaux déshéritées
De nos muscles écorchés
Fuiront désenchantées

 

Nos gorges le crieront
Bandées à en crever

 

Je penserai à celle
Au jour qui s’égayait
En soubresauts jouissait
Mortelle gestuelle

 

D’un amour infidèle
Mes cuisses ensanglantées

 

Je prendrai d’ivresse
Ton âme évaporée
De ce corps enflammé
D’un fer à blanc chauffé

 

Délaisse les moissons
Mon esprit m’abandonne

 

Si loin

Que d’extrêmes liaisons
En ultime dévotion
Je panserai modèle
Les plaies de ta raison

L’imposture

 

S’user les chairs brûlantes

 

Dans des vagins trop secs

 

Par nul besoin d’amour

 

S’harasser de dégoût

 

[Aride] aux rivières desséchées

 

Aux vieux fruits mûrs rognés [acide]

 

Par la soif d’interdit

 

Ici pointent, fades rondeurs

 

Où je glisse / fébrile

 

Viol / assaillant s’agite

 

[le désaveu m’existe]

 

Alors /

 

Alors rentre

 

Retourne et rentre

 

Encore dans le ventre

 

Secoue les cris de bêtes

 

Ventre contre les ventres

 

Déchaîne [arquebuse vorace]

 

Et mange / fiévreux

 

Dans les tripes encore chaudes

 

Boyaux écartelés [brûlant] des saillies forcenées

 

Jusqu’au carmin / abonde

 

Nouveaux sucs des extases  

 

Dans l’âcre des sueurs j’écoule et je m’englue

 

De mes soudaines torpeurs

 

[narcotique insolence]

 

Je meurs

 

L’infanticide

 

Ton gros ventre [soufflet] m’écrase

 

Et le flasque de ton amour leste mon unique respiration

 

Ma première exclamation

 

Dans tes seins / rien /

 

Seul sur ton abdomen, je me nourris

 

D’un jus de vie élémentaire

 

Seule alimentation nécessaire

 

Aux pulsations de mon paraître

 

Respires souffles respires

 

Dans de cliniques hospices

 

Aseptisés [des remords] je pèse /

 

Sur balance mes kilos [inconscience]

 

Témoignage intangible d’un nourrissement animal 

 

Au gramme je mesure

 

Les litres de vomis

 

Et de l’aigre à l’acide mon esprit se dessine

 

Vers ta chair de vergetures

 

Dévissent mes mains sur du gras jaune

 

Suinte la sueur [des efforts regrettés, répétés]

 

Mais de ton corps gonflé

 

Je ne peux m’écarter

 

Ne reste que l’alambic / de ses nœuds si serrés

 

Ne passent plus les mots / de ce dernier tuyau

 

Pour seule / ma bouche s’ouvre

 

Et avale apeurée ce blanc lait frelaté.

 

 

 

 

 

" 1977 - 1999 "

 

Edtion Carmaquitaine

 

Couleur, 36 pages, couverture gauffrée sous jaquette, 11€50

 

Série limitée avec couverture dorée métal et céramique, format 19x25 cm, édition originale numérotée 28 exemplaires, 68 €.


 

 

 

 

CDrom Objet


multimedia interactif,


Boitier sculpture céramique et métal, édition originale numérotée 200 exemplaires, 25 €.

 

Boitier sculpture hors série, édition originale numérotée 8 exemplaires, 45 €.

 

Boitier sculpture, pièces uniques
et hors série (épuisé).

 


 

Livre Objet

« sculpture »

 

 édition Egone

 

(épuisé)


 

Le Vivant

 

sculpture céramique acier, format 10x20, édition original numéroté 96 exemplaires, 35 €

 

 


 

EX-VOTO

 

sculpture bois métal céramique,

format 12.5x25 cm,

édition originale numérotée
56 exemplaires, 69 €

 



boitier sulpture original, piece unique, sur commande. tarif sur devis.